L’alimentation en eau potable d’Akjoujt constitue la principale contribution de MCM à la communauté. Nous alimentons directement la ville d'Akjoujt par environ 1,400 m3 d’eau par jour (cette quantité varie en fonction de la saison), ainsi nous alimentons les communautés situées le long de l’aqueduc qui l’y achemine.

Contrôle de l’utilisation de l’eau

L’eau joue un rôle important dans le processus de notre mine et, quand c’est possible, nous récupérons l’eau utilisée pour conserver les réserves limitées du terrain désertique qui nous entoure. L’eau souterraine est toujours surveillée. Un certain nombre de paramètres sont vérifiés sur une base hebdomadaire, mensuelle, trimestrielle et annuelle. L’eau de surface est surveillée pendant la saison des pluies. Tous les résultats sont communiqués mensuellement aux autorités concernées.

  • L’eau de surface est limitée sur le site et ne se produit qu’à certaines saisons. À titre de précaution, des fossés et digues de drainage ont été construits pour contenir d’éventuelles inondations. L’eau de surface est recueillie autour du site et de la ville pour empêcher la formation de zones propices aux moustiques.
  • L’eau douce et salée est actuellement pompée vers le site de la mine depuis Bennichab, à 113 km du site.
  • La source d’eau vient d’un aquifère gréseux souterrain, à environ 100 m en dessous de la surface du sol. L’extraction vient de trois puits principaux avant d’être pompée vers une station centrale de pompage à Bennichab.
  • Aucune eau souterraine n’est extraite sur le site.
  • Nous surveillons et mesurons l’utilisation d’eau dans le cadre de nos activités à l’aide de programmes de gestion du volume et de la qualité de l’eau de surface et souterraine, ainsi que de bactéries bénéfiques dans l’eau potable.
  • Le plan actuel prévoit la cession de l’aqueduc et les installations liées au gouvernement mauritanien à la fermeture de la mine.